Caractéristiques des élastomères

MCD développe et fabrique ses propres joints pour échangeurs thermiques à plaques. Puisque chaque famille d’élastomères possède ses propres caractéristiques, MCD vous accompagne dans le choix du matériau le plus adapté à votre échangeur thermique à plaques, votre process de production et votre environnement de travail.

mcd-range

CARACTÉRISTIQUES D’UN ÉLASTOMÈRE

Un élastomère est composé de plusieurs ingrédients : polymères, charges minérales, plastifiants, activateurs, antioxydants, accélérateurs et agents de réticulation ou de vulcanisation. Sa composition peut être optimisée de manière à obtenir les propriétés physiques (dureté, DRC, etc.), la résistance en température et la compatibilité chimique correspondant à votre process de production.

Ce sont ces trois paramètres – température, compatibilité chimique, propriétés mécaniques – qui sont à considérer pour choisir l’élastomère le plus approprié pour les joints de votre échangeur, pasteurisateur, stérilisateur, réfrigérant, réchauffeur, évaporateur, condenseur ou échangeur eau chaude sanitaire.

MCD, expert dans ce domaine, vous accompagne dans le choix des élastomères.

LES PROPRIÉTÉS MÉCANIQUES

Les joints d’échangeurs thermiques à plaques sont soumis à des contraintes mécaniques statiques dont les caractéristiques essentielles sont :

  • La déformation rémanente après compression (DRC) : capacité des élastomères à maintenir leurs propriétés élastiques après une compression prolongée à des contraintes constantes (force et température) ;
  • La dureté : résistance de la surface à la pénétration par une pointe de dimensions données sous une charge donnée. Elle se mesure en DIDC (Degré International de Dureté du Caoutchouc) ou en Shore A dans une fourchette de dureté allant de 0 (mou) à 100 (dur) ;
  • La résistance au déchirement : capacité du matériau à résister à la propagation de petites entailles. Il est important d’avoir une bonne résistance au déchirement lorsque le joint est en contact avec des arêtes coupantes ;
  • La résistance en traction et l’allongement à la rupture : critère de mesure très utile permettant au contrôle qualité de s’assurer de la cohérence entre lots de matières premières.

LA COMPATIBILITÉ CHIMIQUE

Les élastomères subissent des modifications physiques ou chimiques lorsqu’ils entrent en contact avec des produits ou sous l’effet de l’environnement (rayonnements ultraviolets ou ozone par exemple). Les effets peuvent se traduire par une augmentation de leurs dimensions et de leurs poids, un gonflement ou un rétrécissement. De même, l’importance de la réaction chimique peut provoquer une perte d’élasticité de l’élastomère qui devient dur et cassant, ou, souple et poreux.

TEMPÉRATURE

La température à laquelle un joint d’étanchéité cesse de fonctionner dépend de l’élastomère utilisé, de la géométrie du joint et de la conception des équipements. Tout dépassement de température maximale de service d’un élastomère réduira fortement la durée de vie fonctionnelle du joint du fait de la formation de liaisons réticulaires ou d’un ramollissement de la matière. De même, lorsque la température baisse, le joint se rigidifie et peut devenir cassant.

MCD vous accompagne dans le choix du matériau le plus adapté à votre échangeur thermique à plaques, votre process de production et votre environnement de travail.
Chaque famille d’élastomères possède ses propres caractéristiques.

Vous souhaitez être accompagné dans le choix de vos élastomères ? Contactez-nous !